• phV © Philippe Vekens - 2020

Résonaissance

Mis à jour : juin 25






Le recueil de poésie "Résonaissance" est disponible. Vente en direct (par courriel) et via ebay.

"Résonaissance" comporte 134 pages (67 feuillets) - 95 poèmes, haïkus et aphorismes.


Il est vendu au prix de 18 euros (TTC).


Je l'ai voulu très facilement transportable. Il tient dans une poche! Ainsi peut-il être consulté lors d'un déplacement et/ou partagé avec des ami(e)s.


Aussi, il est imprimé en noir & blanc, en format A6 (14.8 x 10.5 cm). Mon choix s'est porté sur du beau papier, agréable à la vue et au toucher. Pour la couverture, papier "Acquerello Avorio" 240gr et "Bouffant Ivoire" 80gr (main de 1.8) pour les feuillets intérieurs.


Il y aura lieu d'ajouter les frais de port qui seront déterminés en fonction du mode d'envoi et du délai que vous aurez choisis ( La Poste, Mondial Relay ou autre). Pour un envoi normal par la poste, 07 ,50 euros sont à prévoir (envoi en enveloppe à bulles). Il est à noter que les tarifs "Mondial Relay" sont nettement plus avantageux. Il suffit de trouver un point relais.


Chaque livre sera dédicacé de manière personnalisée et envoyé dès réception du virement bancaire ou PayPal.


Pour échanger les coordonnées, je vous prie de me contacter par courriel à phil211060@gmail.com


Gratitude pour votre attention et "à tout soudain"!!! Je souris


Acceptez, je vous prie, mon salut poétique...

Pour que les mots lucioles

viennent illuminer votre chemin

et que vos ailes déployées,

vous voliez où bon vous semblera


En libairêtre


Pour le bon,

le juste,

le beau,

en doux partages








Extraits choisis du recueil "Résonaissance"




La goutte

Qu'importe l'endroit et les conditions

Juste le voyage en soie

Suis-moi

L'appel à la muse

Elle arrive, subtile, elle t'effleure

Et dépose la goutte

Sur le sommet du crâne

La goutte tombe

Dans ta mer, la mer du cerveau

Eau

Juste une goutte et en un clin d’œil

Tout se calme, comme une onde sereine qui se répand

Plus de bruit, plus de tourment, le silence

Tu la sens se poser tel un papillon

Qui rend visite délicatement à une fleur

En ton anima intime

Et tu suis la goutte

Elle sort de la mer d'en haut

Et tombe dans les airs

Ton espace thoracique


Là, elle s'amuse

Elle vibre et respire avec ton âme

Tu te sens en apesanteur

Avec elle, tu tournes, voles, pirouettes

La vastitude est là, tout entière

Air

Ensuite de cet envol

Elle t'invite à continuer le voyage

Et plonge dans ton océan

Ton espace abdominal

Elle nage, se repose sur la plage

Visite une petite clairière

En permanence illuminée

Feu

Comme une veilleuse

Contemple les montagnes

Rit avec l'écho

Et si tu imagines un autre voyage

Elle te prend dans ses bras

Et t'emmène là où tu voudras

Déployer tes ailes

Explorer les inattendus

Terre






Éclat de joie

Enfin te voilà !

Moi qui t'ai cherché désespérément

A la limite de l'épuisement j'étais

Et voici que tu me visites

Alors que je me sentais vide de tout

Lumen ! Enchanté je suis

J'ai eu tellement peur que tu m'éblouisses

Je ne me souvenais pas

Que tendresse tu étais

Et qu'en aucun cas tu ne m'aveuglerais

Et là je te sens en visitation

Aimante amie qui ne m'a jamais quitté



Et la Foi recouvrée le rappel se fait

La peur se désintègre

Au rythme des nœuds qui se défont

Au détour de magies

Je tournais et toupie je devenais

Encerclé par les énergies des pensées

Dans le brouhaha du désir je me perdais

Et dans le dédale je sombrais

A peine j'entrevoyais la porte

Pansant mes plaies

Préparant mes clés

J'envisageais le voyage sans fin

A l'endroit, j'imaginais me trouver

Et te voilà en toute simplicité

Me murmurer que ce n'était pas si compliqué

Qu'il suffisait de creuser ce puits en moi

Et juste faire place au forgeron

Qui enflamme l'eau

Quand nous voilà réunis

Comme les vies dansent

L'Homme renaît

Sa source coule et son cœur éclot

Son espace s'ouvre

Le nouveau est

Tu le montres en fluidifiant et illuminant

D'un voile transparent

D'une infinie tendresse

Me revoilà humble dans toute la force

Grâce je t'embrasse





Un premier retour... Merci Alain !


"Merci, Philippe. Je voulais trouver le temps de lire calmement votre recueil . Je le trouve extraordinaire et pour sortir des épithètes convenues, je dirais que j’en ai aimé les fulgurances verbales, la concentration des mots proche des haïkus, les éruptions rimbaldiennes et aussi la douceur toute d'intériorité du Cantique des Cantiques qui attend et célèbre la Fiancée. Les illustrations complètent bien l’ensemble, avec discrétion. Je reprendrai le temps de le relire. Par étapes savourées. Je vous remercie encore de m’avoir réservé un bel exemplaire . Je vous souhaite une très belle soirée ! Alain."

89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout